MAP: Contactez nous

Suis le Lion qui ne mord point, sinon quand l'ennemi me poingt *

LEARN MORE

MAGNA SED DOLOREM

* Vers extraits d'un poème de Clément Marot sur la ville. La devise apparaissait sur les jetons de la Chambre du Commerce au début du XIXe siècle, ainsi que sur « la Revue du lyonnais » (1835-1901). On trouve également un blason avec cette mention sur la façade de la Salle Rameau (Lyon !). © Wikipedia

CONTACT US